Objenious Developer Program

Testez, prototypez, concevez vos solutions connectées

Choix du matériel

Bien choisir son matériel est essentiel pour le développement de son objet connecté. En effet, l’utilisation ne sera pas la même entre un kit de développement, un module ou des composants discrets lors du prototypage ou de la réalisation d’un produit industriel. Il est nécessaire de se poser la question de la destination de l’objet avant de choisir le matériel à intégrer.

Des paramètres comme la maturité du projet, le coût cible, la capacité de développement ou encore les délais sont à prendre en compte.

Kit de développement

Les kits de développement ou cartes de développement sont des produits proposant plusieurs fonctionnalités déjà intégrées. Les kits de développements permettent de concevoir rapidement des prototypes de capteurs ou de services liés à l’IoT.

Le choix du kit pourra alors se faire en fonction des capteurs intégrés ou des interfaces disponibles pour tester rapidement la faisabilité technique du projet, ou bien le module ou les composants utilisés sur le kit, comme le type de microcontrôleur, qui seront retenus pour la phase d’industrialisation. Il y aura alors moins de développement de nouveau code pour passer d’une phase à l’autre.

Module

Les modules sont des composants électroniques qui intègrent la partie radio et une partie microcontrôleur. Ils peuvent comporter une librairie implémentant la partie protocolaire LoRaWAN™ et permettent de programmer son application sur le microcontrôleur du module. La librairie peut alors être ouverte (code source disponible) ou fermée. Ils peuvent également être fourni comme un modem. Il faudra alors utiliser un microcontrôleur externe pour communiquer avec le module et le contrôler.

Le premier type offre l’avantage d’utiliser un seul microcontrôleur mais ouvre au risque d’introduire des dysfonctionnements dans le fonctionnement du module et de la gestion du protocole. Le deuxième type est plus sûr de ce point de vue-là mais aura un coût supplémentaire.

Composants discrets

Réaliser une carte électronique en intégrant soi-même les composants radio (à partir d’une puce radio LoRa) nécessite une bonne connaissance en développement radio. Le routage, l’adaptation d’antenne ou encore l’immunité au bruit doit alors être géré soi-même.

Cela peut se justifier pour des raisons de gestion des coûts s’il est prévu un fort volume de fabrication ou de maîtrise de l’architecture par exemple.