Applications

Les technologies IoT derrière la « smartisation » du monde

20.03.2024

Article de blog

Nous évoluons dans des environnements de plus en plus « smart ». On parle désormais de Smart home pour nos maisons ou encore de Smart building pour désigner les bâtiments où nous travaillons. La ville de demain sera une Smart city dans laquelle nos déplacements se feront dans des Smart cars guidées par les technologies de Smart traffic.

Pour que ces différents environnements deviennent « intelligents », il s’agit avant tout d’alimenter une plateforme régie par des technologies d’intelligence artificielle (IA) et pour ce faire, il faut permettre aux objets d’être communicants et donc de partager des informations.

Levons le voile sur les objets familiers de nos différents environnements qui fonctionnent grâce à l’IoT cellulaire (Internet of Things), notamment le NB-IoT, le LTE-M, la 4G et la 5G, qui sont toutes des technologies proposées par Objenious, la marque dédiée à l’IoT de Bouygues Telecom.

Maison connectée : l’IoT au service d’une Smart home.

Les ondes électromagnétiques (ou ondes radio) sont désormais au cœur de nos habitations et elles permettent à de nombreux objets de notre quotidien d’être connectés sans fil. Les technologies Wi-Fi et Bluetooth reposent sur l’utilisation de ce type d’ondes connectées à un réseau local. Elles s’avèrent très pratiques même si elles ne sont pas infaillibles notamment sur la question de la sécurité et de la portée de la connexion. Outre ces technologies, pour certaines fonctionnalités qui demandent une certaine stabilité, il peut s’avérer indispensable d’utiliser plutôt une technologie d’IoT cellulaire. C’est notamment le cas pour les compteurs électriques Linky, certains compteurs d’eau mais aussi les solutions de chauffage avec des thermostats connectés.

Dans ces trois cas de figure, la 4G est une technologie essentielle. Elle est utilisée soit seule – comme c’est le cas des compteurs électriques – soit combinée avec une seconde technologie. Les compteurs d’eau de certains immeubles par exemple sont connectés grâce à une combinaison de technologies de Bluetooth et de 4G. Il s’agit d’un système en grappe qui permet de n’avoir qu’une seule carte SIM en bas de l’immeuble et tous les compteurs partagent leurs informations via un réseau local de type Bluetooth.

Pour ce qui est des thermostats connectés, la solution de Voltalis combine deux technologies d’IoT cellulaire : la 4G avec le LTE-M. Une solution qui permet non seulement d’alléger les pics de charge en régulant automatiquement le niveau de chauffage des abonnés, mais aussi de répondre aux impératifs de sobriété énergétique de plus en plus fréquents. En faisant le choix d’utiliser un réseau cellulaire, le thermostat n’a pas besoin d’accéder au Wi-Fi de la maison, il peut donc fonctionner indépendamment de la box internet.

L’intelligence des données, la ville et les transports : la Smart city

Un autre avantage de l’IoT cellulaire, c’est que lorsque l’humain devient mobile, la technologie l’est aussi. Sur la route du travail ou des vacances, le flux du trafic routier est intense. Grâce à la 4G/5G, il est possible non seulement de compter le nombre de véhicules qui passent, mais aussi de fluidifier le trafic aux heures de pointe en transmettant en temps réel des informations aux feux de signalisations par exemple.

L’utilisation de ces technologies représente aussi bien un enjeu de gestion du trafic que de gestion d’énergie notamment dans un monde où les véhicules électriques se démocratisent. En effet, les utilisateurs de voitures électriques ont la possibilité de géolocaliser les bornes de recharges et leurs disponibilités grâce à la combinaison de deux technologies d’IoT cellulaire : la 4G et LTE-M. Dans le même registre, mais grâce au NB-IoT cette fois-ci, il est possible de savoir où trouver des places de stationnement inoccupées pour se garer rapidement.

S’agissant de réduire les dépenses d’énergie, l’éclairage public peut être connecté en NB-IoT ou en LTE-M. Une solution de Smart lighting, permet de suivre l’état des installations d’éclairage, de les piloter à distance et de choisir leur intensité lumineuse, et ce, en temps réel. Couplé à un détecteur de mouvements, la solution pourra allumer automatiquement les lampadaires en fonction de la présence d’usagers dans les espaces concernés ou les éteindre.

Au sein de la Smart city, la vie des usagers s’améliore aussi grâce à l’optimisation de besoins courant comme le ramassage des déchets, du verre ou des consignes. Grâce aux capteurs IoT, les personnes en charge d’organiser les tournées peuvent anticiper les déplacements nécessaires ou non. En connectant les bacs de collecte avec du LTE-M ou du NB-IoT, le gestionnaire optimise la tournée des collecteurs en fonction de leur taux de remplissage.

En matière de transport public, les bus et les trams sont également équipés (ou peuvent l’être) de deux cartes SIM 4G et bientôt en 5G. Cette connectivité va servir divers aspects de la gestion du service :

– D’une part, l’aspect sécurité car le centre de vidéosurveillance peut voir en temps réel ce qui se passe à l’intérieur d’un wagon ou d’un véhicule.

– D’autre part, la connexion en IoT cellulaire du système de billetterie permet de connaître le nombre de personnes présentes dans les véhicules et par conséquent d’optimiser les lignes et les horaires de passages.

– Et enfin, il y a la télémétrie qui a la capacité de suivre des objets en mouvement. Grâce à cette dernière, le gestionnaire pourra améliorer son service et notamment, mieux informer les usagers sur les temps d’attente avant l’arrivée du bus ou du tram via des panneaux de suivi.

Par ailleurs, la télémétrie permet aussi d’améliorer le service aux usagers des mobilités douces. Grâce à la 4G, les vélos et trottinettes électriques peuvent être connectées. Un avantage non négligeable pour les gestionnaires de flottes de ce type d’objet qui peuvent géolocaliser leurs assets en fin de journée pour les recharger, en assurer la maintenance ou tout simplement pour les répartir dans la ville selon les besoins des usagers.

L’IoT cellulaire au service de la maintenance et de l’intelligence des immeubles

Parler de Smart building pour désigner un bâtiment implique l’utilisation de capteurs IoT. Dans l’industrie, c’est une pratique assez répandue, les capteurs IoT sont placés sur les différentes machines utilisées et permettent de tracker différents statuts et informations les concernant. L’IoT sert alors aussi bien pour la maintenance des machines d’une chaine de production par exemple que pour les services généraux qui doivent s’assurer du bon fonctionnement de l’immeuble. Certains capteurs sont capables de détecter des fuites d’eau en captant les sons. Dès lors qu’un son anormal est détecté sur les tuyaux, le capteur transmet une alerte via la technologie 4G ou NB-IoT / LTE-M.

De même, ce type de capteur est utilisé pour faire de la maintenance prédictive et de la détection de panne grâce aux bruits émis par la machine, la température qu’elle atteint ou encore la fréquence des sons qu’elle émet. Ce type de capteur est capable d’entendre les ultrasons et les infrasons, ce qui facilite l’analyse de son degré d’usure interne, indétectable pour l’oreille humaine.

Ce type de solution sert également pour la maintenance prédictive des ascenseurs et permet de programmer les interventions, non pas selon un rythme calendaire, mais en fonction des données remontées par les différents capteurs. Lors de l’intervention, le technicien arrive dès lors avec les pièces à changer le cas échéant, évitant une intervention en urgence et les désagréments d’une immobilisation pour une durée indéterminée.

Vous l’aurez compris, la smartisation des objets n’est possible que grâce aux technologies d’IoT et notamment l’IoT cellulaire. Celles-ci remontent des informations qui permettent aux IA de procéder à des analyses de données et éventuellement d’automatiser des actions si nécessaire. La connexion des technologies d’IoT et d’IA permet à notre environnement de devenir de plus en plus intelligent pour le confort et la sécurité de tous.

Et vous, savez-vous déjà quelles technologies utiliser pour mener à bien votre projet IoT ? Les équipes Objenious sont à votre disposition pour vous écouter et vous guider dans ce choix.
Restez connecté, inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir les dernières nouveautés de l'Internet des objets.