4 questions indispensables pour démarrer son projet IoT

03.05.2021

Article de blog

Le décret n° 2011-1728 du 2 décembre 2011 édité par les Ministères de l’Environnement et de la Santé regroupe plusieurs actions à court, moyen et long termes pour améliorer la qualité de l’air dans les écoles.

Démarrer son projet IoT est une chose, l’industrialiser en est une autre ! La transition du POC vers un déploiement IoT à grande échelle doit être anticipée, dès le début du projet. En effet, beaucoup de facteurs conditionnent sa réussite, tels que la couverture réseau, les capteurs, le modèle économique, le déploiement.

Objenious décrypte les 4 axes essentiels à étudier afin de passer sereinement à la phase industrielle.

 

Quel est mon modèle économique ?

La question du business model est centrale pour le déploiement d’un projet IoT à grande échelle. Tout d’abord, il est important d’établir un cadre précis car le champ des possibles est très large et les coûts additionnels peuvent rapidement alourdir l’investissement global.

 

Nos experts conseillent de mettre en place le vivier de capteurs qui collecteront et transmettront les données essentielles au projet. Une fois cette première étape déployée, il est conseillé d’ajouter un parc capteurs pour répondre à d’autres cas d’usages.

 

Le volume d’objets permettant d’amortir l’investissement doit être rapidement calculé. Pour cela, il faut distinguer les indicateurs nécessaires et fondamentaux au projet de ceux qui ne sont que bonus, afin de se concentrer sur les besoins initiaux.

 

Quels seront les usages des capteurs dont je vais avoir besoin ? 

Pour choisir les capteurs et faciliter leur intégration, il est important de connaître leurs usages ! Un capteur peut en effet, fournir plusieurs informations. Par exemple, dans le cas du suivi de la chaîne du froid : remonter les données de géolocalisation n’est pas suffisant. L’entreprise doit pouvoir s’appuyer sur ce capteur pour contrôler la température tout au long du transport afin que les produits ne soient pas altérés, recevoir une alerte signalant le meilleur moment pour les expédier, ou encore bénéficier d’une analyse de l’itinéraire le plus approprié grâce au GPS disposé sur le capteur.

 

Choisir un capteur qui répondra à plusieurs objectifs permettra de rentabiliser plus rapidement le projet. Découvrez les capteurs certifiés Objenious sur le e-catalogue.

 

Un détecteur de pollution dans un parc.

Quel est le niveau de couverture fourni par l’opérateur ?

Avant d’installer l’ensemble des capteurs, il est indispensable d’étudier la couverture réseau nécessaire à leur fonctionnement.  Pour cela, il est important de connaître la localisation des capteurs :  seront-ils installés en extérieur, faciles d’accès et en mesure de recevoir un signal fort ?  Ou au contraire, seront-ils situés en sous-sol, directement dans les fondations d’un bâtiment, avec une limite d’accès au réseau ?

 

Ces réponses vous permettent de vérifier auprès de votre opérateur que la couverture réseau est suffisante pour couvrir correctement la zone géographique concernée. Cette étape est structurante puisqu’elle permet de garantir l’émission du signal des capteurs et donc leur capacité à communiquer.

 

Comment installer concrètement mon antenne et mes capteurs ? 

Si une société opte pour un réseau dit « privé » et qu’elle décide d’installer sa propre antenne pour créer son réseau et utiliser ses capteurs, le processus d’installation sera différent de celui d’une entreprise passant par un opérateur expert.

 

Certaines entreprises optent pour le réseau privé car de prime abord, le réseau privé semble beaucoup plus économique que les offres packagées des opérateurs. Mais ce choix nécessite de faire appel à différents prestataires pour réaliser les nombreuses tâches techniques de configuration du réseau, installation et branchement de l’antenne, sans compter l’installation manuelle des capteurs pour les connecter.

 

Les offres packagées des opérateurs ont l’avantage de comprendre non seulement l’ensemble des coûts d’installations mais également la gestion de tout le cycle de vie des antennes, des capteurs installés : suivi, maintenance, supervision, mise à jour et les frais de fonctionnement (cœur de réseaux, abonnement 3G/4G, intervention humaine).

 

Il est toujours plus simple d’être accompagné par un opérateur dédié pour garantir la rentabilité du projet. En effet, la bonne coordination de l’installation ainsi que toute la maintenance permet à une entreprise d’agrandir son parc IoT sur le long terme.

Ces derniers offrent des solutions prêtes à l’emploi et mettent leur expertise et leur savoir-faire au service des sociétés pour les aider à répondre à toutes leurs questions, et les accompagner à long terme dans leur projet.

Restez connecté, inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir les dernières nouveautés de l'Internet des objets.

  • Tous les champs sont obligatoires.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.